Le vigneron, la graphiste et l’imprimeur : trois savoir-faire pour une étiquette unique

News - 2021/03/09

Cette collaboration a donné naissance à une étiquette originale, innovante, mais aussi haut de gamme.

L’année 2017 a été une année très spéciale pour le domaine viticole Carcenac situé dans le Tarn. Le vigneron, Cédric Carcenac, ne pouvait réaliser une cuvée classique avec ce raisin. Et le résultat est à la hauteur de l’enjeu. Avec la graphiste Célia Molinier et le sérigraphe Lorenz Boegli, le propriétaire du domaine a créé une étiquette blanche qui ne révèle son dessin qu’à la lumière d’un flash.

“Nous avons vécu une année 2017 assez particulière : le domaine a été victime d’un incendie qui a quasiment tout ravagé et cette même année, j’ai perdu subitement mon père. Et en tant que vignerons, nous nous exprimons beaucoup à travers nos vins, nous confie Cédric Carcenac. Nous voulions un produit haut de gamme avec un côté interactif, mais sans tomber dans le trop fun ou le trop décalé. Avec la graphiste Célia Molinier, nous avons pensé à la réalité virtuelle, mais c’était un peu trop gadget pour cette cuvée.”

La créatrice s’est alors souvenue des posters réalisés par l’imprimeur Lorenz Boegli, dont les dessins n’apparaissaient qu’à la lueur d’un flash“J’ai découvert cette technique sur le salon Luxe Pack à Monaco et l’occasion de la développer pour la première fois en France sur un packaging de vin avec ce projet était parfaite.”

Lorenz Boegli de l’Atelier für Siebdruck est un sérigraphe suisse toujours en recherche de nouvelles techniques d’impression. Nous l’avions d’ailleurs rencontré en 2017 pour son invention de l’impression en RVB. [Lire +]

Source : Emballages.News